Séjour à New York city : découvertes inédites dévoilés

Posted on

New York, vendredi matin 6 heures, je descends de l’autobus qui m’a mené durant la nuit jusqu’à la grosse pomme. Je suis crevée, mais l’adrénaline est à son comble. Je me fais donc un chemin dans cette immensité urbaine en oubliant la fatigue. Mon séjour, je l’ai planifié sans artifice. Mes espérances étaient de m’épanouir et de m’émerveiller en m’accordant une multitude de petits plaisirs. J’ai déniché plusieurs perles rares qui étaient inédites ! Les 8 heures de route en ont valu la peine ! J’ai fait de ce voyage tout le contraire du New York ultra touristique que l’on s’amuse à contempler. Dans cet article, je partage avec toi ces découvertes pour que tu puisses, à ton tour, vivre cette ville sous un angle nouveau !

Expérience Airbnb : Explore Soho Art with a Curator

Crédit : Stéphanie Bourgeois

Le concept est simple, il s’agit de sélectionner des activités que l’on désire faire selon les endroits que l’on visitera par le biais de l’application mobile Airbnb. Ces expériences sont organisées par des locaux, mais surtout par des experts en la matière. L’expérimentation que j’ai choisie, lors de mon séjour à New York, (ça été difficile, car il y en avait beaucoup d’intéressantes) s’est avérée être la visite de galeries d’Art à Soho accompagné d’une curatrice nommé Stephanie (c’est la personne que vous pouvez voir dans la photo ci-haut). Cette dernière est vraiment passionnée par ce qu’elle fait, on pouvait le constater en décelant les étincelles dans ses yeux. Détenant une maitrise de l’Université New York en histoire de l’Art ainsi qu’en études muséales, elle nous a fait découvrir l’envers des galeries de Soho. Notre rencontre a commencé par un tour de table où chacun des participants élaborait sur sa relation avec l’Art. Durant les visites, nous étions amenés à nous prononcer sur ce que l’on ressentait face aux œuvres et nous avons eu droit à ses interprétations.

Crédit : John Cliett

Nous sommes donc allées voir 2 expositions (The New York Earth Room et The broken kilometer) de Walter De Maria qui manie à merveille minimalisme, géométrie et immensité. Évocation de la transformation, utilisation de la lumière, rapport à la simplicité et utilisation de ressources brutes caractérisent notamment les sculptures de cet artiste.

Crédit : Stéphanie Bourgeois

Par la suite, la visite s’est poursuivie au Drawing center où nous avons découvert 3 artistes. Raha Raissnia qui utilise comme base les photos de son père qui ont été prisent dans les années 70 spécialement durant la révolution 1978-79 en Iran, Eddie Martinez qui nous dévoile ses sketchs les plus intimes issus de la culture pop et qui tapissent 4 murs complets ainsi que la très controversée Judtih Bernstein qui utilise son Art pour manifester son horreur de la politique et des symboles américains. Je vous jure que dans son exposition, Donald Trump y est caricaturé abondamment.

EDEN local

Crédit : Stéphanie Bourgeois

Ce restaurant est le rendez-vous culinaire à NY par excellence si tu es adepte de nourriture biologique et qui ne contiennent aucun OGM où les aliments sont choisis majoritairement au Vermont dans des fermes locales. Cet endroit est situé dans le district de Hell’s Kitchen et il s’agit de l’initiative d’un homme nommé Chef Laris. Il a fait le tour de monde et ça se démontre aisément dans son menu. Mes papilles ont été agréablement surprises par le mélange de saveur totalement avant-gardiste ainsi que par la pureté des goûts. J’ai brunché là-bas et j’ai choisi le plat Shakshuka (œuf, tomates, kale, olives noires). Le tout était agrémenté d’harissa (purée de piment rouge originaire de Tunisie), d’un yogourt fait maison et de morceaux de pain grillé. Ensuite, le matcha que j’ai pris (le serveur m’a fait un cœur dans la mousse, so cute !) était d’un vert intense, sans être trop amer. Le décor chic minimaliste accompagné des meilleurs hits de Daft punk m’ont charmée, ce restaurant est de loin le plus agréable auquel il m’a été permis d’aller.

Buffalo Exchange

Crédit : Facebook, Buffalo Exchange

Je suis persuadée que je ne suis pas la seule qui adore fouiner et faire des trouvailles dans les friperies. Le mélange des styles et des époques me charme à chaque fois. Celle qui m’a été proposée par Stéphanie, la curatrice que je t’ai parlé précédemment, était en plein ce que je recherchais ! Il y avait du choix, des pièces de qualité et les items étaient majoritairement de bons goûts. Ce qui m’intéresse le plus de ce genre de boutique est l’unicité des morceaux et le fait de pouvoir oser étant donné que les pièces ne coûtent pas une fortune. By the way, j’y ai trouvé un chic manteau Talbot et un coquet chapeau BCBG ! Et toi, que va tu y trouver ?

Tipsy scoop

Crédit : Facebook, Tipsy scoop

Alcool et crème glacée sont un mélange exquis, si vous voulez mon avis. J’ai été immédiatement ravie par la texture onctueuse au caractère arborant une volupté indéniable. Étant une adepte du gâteau red velvet, j’ai choisi ce parfum qui était mélangé à la saveur d’un Martini. Ce sont des produits faits à la main et les ingrédients sont finement choisis. Entrer dans ce commerce, c’était être dans une ambiance décontractée et vraiment coloré. Je vous assure que si vous allez y faire un tour, vous n’aurez plus les blues de l’hiver en sortant de cet endroit !

Beauty & essex

Crédit : Beauty & Essex

J’ai été visiter quelques bars durant mon séjour, mais celui qui a retenu mon attention a été le Beauty & essex qui est situé dans le Lower east side. L’endroit aborde des styles hétéroclites où les yeux sont constamment sollicités. L’esthétique est raffiné, détaillé, vintage et organisé de manière à s’accorder parfaitement. C’est à la fois un bar, un restaurant et un Pawn shop (oui, oui tu as bien lu, il y a un magasin à l’entré où tu peux acheter des merveilles). Les cocktails sont plus originaux les uns des autres qui sont constitué d’alcools très recherchés et les choix de nourriture dépasse l’imagination. Honnêtement, de l’extérieur on ne pourrait pas deviner la splendeur qui nous attend !

Sabon NYC

Crédit : Stéphanie Bourgeois

Je peux affirmer que j’ai été envouté directement en entrant dans le magasin Sabon. Toutes ces odeurs m’ont transporté sur un petit nuage, c’est un pur plaisir olfactif. Dès que nous passons le bas de la porte, le vendeur nous invite à prendre place autour d’un puit où on peut tester les produits, c’est une expérience en soi !

Crédit : Stéphanie Bourgeois

Les odeurs fruitées et florales sont à l’honneur. Que se soit une crème pour les mains ou un exfoliant pour le visage, les produits sont conçus avec des ingrédients comme des omégas, du beurre de karité, du sel de la mer morte et différentes vitamines qui détiennent des propriétés exceptionnelles. On sort de cet endroit avec les mains tellement douces que l’on dirait un rêve !

Premier 57

Crédit : Facebook, Premier 57

Ce spa est synonyme de détente à son paroxysme. Il y a littéralement 8 salles de sauna aux propriétés diverses, des bains-tourbillon qui massent chaque partie du corps et une énorme terrasse extérieure parsemée de mini piscines chaudes avec en prime une vue incroyable sur New York.

Et toi, c’est quand ton prochain séjour à New York? 😀

Crédit photo à la Une : Instagram, Alexandre Champagne

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.