Voyager solo sans te sentir comme un hermite

Posted on

T’en a probablement déjà entendu 150 des bonnes raisons de voyager seul : la liberté de faire ce que tu veux, quand tu veux, le sentiment de pousser ses limites et d’apprendre à te connaître mieux, etcetera, etcetera.

Mais, quand t’es pas la personne la plus extravertie, ça peut quand même faire peur et paraître pas mal solitaire. Je te comprends, je suis pas la personne la plus extravertie non plus et, en plus, j’ai la pire bitch resting face. Je te montre :

     

T’as surement l’impression que j’avais pas envie d’être là cette journée-là. Non, non! Au contraire, on faisait une de mes activités préférées : déguster du vin.

Bref, comme j’étais tannée d’attendre après tout le monde pour découvrir le monde. J’ai pris mon courage et ma bitch resting face à deux mains et je suis partie toute seule. Et, crois-moi, je ne le suis pas restée seule longtemps. Je vous liste donc mes musts pour voyager en solo sans te sentir comme une hermite!

1- Participer à des free walking tours

Sur un Free Walking Tour à Porto, au Portugal.

En plus d’être super intéressants, pas très dispendieux (il faut seulement donner un pourboire à la fin) et un excellent moyen de rencontrer d’autres jeunes touristes, les free walking tours te permettent aussi de voir les incontournables d’une ville en quelques heures. En général, les tours de Sandemans New Europe sont assez bien.

2- Loger dans des auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse sont remplies de jeunes voyageurs et surtout de jeunes voyageurs seuls qui ne cherchent qu’à rencontrer des gens. En plus, souvent, l’établissement organise tout plein d’activités rassembleuses (soupers, tours, visites, etc.). Sinon, comme on dit, sharing is caring. Alors, achète-toi une bouteille de vin ou un pack de bières et partage-en autour de toi.

3- Festoyer à la tournée des bars

Après quelques shooters et verres dans le corps, je te promets que tu auras fait une foule de rencontres intéressantes! Encore une fois, Sandemans New Europe offre , en plus des free walking tours, des tournées des bars. Sinon, ton auberge de jeunesse en organise probablement un également!

4- Intègre-toi à la culture locale en prenant un cours ou en suivant un tour spécial

Dans un tour de bateau en Argentine.

Je t’en ai déjà parlé ici. Cours de cuisine, cours de langue, atelier photo, randonnée pédestre, Airbnb Experience offre un infini d’activités intéressantes qui te permettront de rencontrer des locaux et/ou d’autres voyageurs. Et, si jamais, Airbnb Experience ne s’est pas encore rendu dans la ville que tu visites, recherche s’il y a des greeters, ce qui est un peu le même concept.

5- Avancer tes projets d’école ou de job dans un espace de coworking

Au Google Campus de Madrid.

Pour une dizaine ou vingtaine de dollars, un espace de coworking t’offrira un excellent wi-fi, du café (souvent), un espace calme et confortable pour travailler et des occasions de discuter avec d’autres travailleurs ou étudiants.

Dernier conseil :

C’est pas le temps de juger les autres sur leur apparence ou sur leur âge. Reste ouvert; offre de prendre les autres en photos, fais du covoiturage ou soupe au bar plutôt qu’à une table, ainsi tu pourras discuter avec tes voisins de siège, par exemple.

0 Commentaires

Laisse un commentaire

Ton adresse courriel ne sera pas publiée.